Découvrez les actus Alkemics

Digitalisation et collaboration :les 2 piliers de l’avenir de la distribution

par Claire Boisseau28 mai 20180 commentaires

La collaboration s’impose comme l’accélérateur de la digitalisation pour les acteurs du marché PGC, quelle que soit leur taille.

Transparence et authenticité. Deux mots qui définissent les attentes des consommateurs. Transparence de l’information produit qui ne doit pas seulement répondre aux enjeux réglementaires mais aussi être exhaustive et explicite. Authenticité des produits puisque le consommateur cherche à manger sain tout en préservant la planète. D’où une préférence affirmée pour les produits locaux.

Déjà engagée dans une profonde transformation numérique, la distribution doit aussi intégrer la nouvelle donne de la consommation. Process et outils doivent être adaptés aux produits locaux dont le sourcing s’avère plus complexe. Un chantier à mener en parallèle de la montée en puissance des stratégies omnicanal. Objectif : proposer aux consommateurs une expérience cohérente, des magasins aux sites et apps e-ecommerce.

Cette expérience omnicanale repose sur 2 piliers : la personnalisation et le marketing de contenu. Avec la personnalisation, l’expérience proposée au consommateur s’adapte à ses habitudes, ses préférences, sa localisation. Avec le marketing de contenu, l’information produit s’enrichit avec des visuels produits plus soignés et des contenus serviciels : tutoriels, conseils d’utilisation… Des contenus précieux pour baliser les parcours : 61% des consommateurs font des recherches sur les produits (PGC) avant de procéder à un achat. (Etude Google, France, 2015).

Marques et distributeurs doivent donc faire face, en même temps et ensemble, à une évolution des préférences produits et à une transformation des parcours clients. Pas étonnant de voir ces acteurs en quête de leviers pour accélérer et simplifier leur collaboration autour des données produits. Tous sont confrontés aux mêmes questions. Comment garantir la bonne structuration et conformité des données produits digitalisées ? Comment enrichir ces informations et garantir leur cohérence d’un canal à l’autre ? Comment, surtout, partager cette information tout en gagnant en efficacité opérationnelle ?

Sur le papier, ces questions semblent dessiner une équation bien trop contrainte. Dans la pratique, la réponse prend la forme d’un hub produit omnicanal au sein duquel l’information, une fois digitalisée et structurée, est mise à la disposition de tous les partenaires.

-- Antoine Durieux, Fondateur & CEO d’Alkemics

Un tel hub produit omnicanal se distingue par plusieurs caractéristiques :

  • Il fait office de « Single Source of Truth » pour l’ensemble des canaux, physiques et online, mais aussi pour l’ensemble des métiers et contribue ainsi à « désiloter » l’organisation. Avec à la clé, des gains de productivité tangibles.
  • Avec un tel hub, l’information étant centralisée, il devient moins coûteux de multiplier les points de contact et les interactions avec les consommateurs. Chacun y gagne en agilité pour activer de nouveaux partenariats commerciaux.
  • Qui dit hub, dit aussi tour de contrôle. Pour maîtriser le partage de l’information, pour assurer la traçabilité des données partagées et, aussi, pour mieux piloter l’activité.
  • Un hub c’est aussi une plateforme activée dans un modèle SaaS (Software-as-a-Service) donc facilement accessible. Pas de déploiement ou de maintenance informatique à gérer et nul besoin de disposer d’un service informatique. Grande organisation ou PME, chacun s’y connecte pour se concentrer sur son cœur de métier.

Voilà pourquoi un tel hub produit omnicanal est d’ores et déjà reconnu comme un levier fondamental pour accélérer la digitalisation des distributeurs et des marques. Car le temps presse : le consommateur assimile vite les opportunités du monde digital tandis que les petites et moyennes entreprises tardent à les saisir.

Il est dans l’intérêt de tous les acteurs du marché PGC que les PME accélèrent leur digitalisation. Pour une raison simple : ce sont ces PME qui tirent aujourd’hui la croissance du marché. 2/3 de la croissance des PGC en 2017 provenait de PME (Nielsen). Voilà pourquoi il importe de fluidifier la collaboration avec ces acteurs. Voilà pourquoi les intégrer à un hub omnicanal c’est aussi amplifier la dynamique d’un écosystème innovant.

Article paru dans Global Retail News HS distribué au Vivatech 2018 (mai),

La collaboration s’impose comme l’accélérateur de la digitalisation pour les acteurs du marché PGC, quelle que soit leur taille.

Transparence et authenticité. Deux mots qui définissent les attentes des consommateurs. Transparence de l’information produit qui ne doit pas seulement répondre aux enjeux réglementaires mais aussi être exhaustive et explicite. Authenticité des produits puisque le consommateur cherche à manger sain tout en préservant la planète. D’où une préférence affirmée pour les produits locaux.