Alkemics Academy

par Aude Chardenon12 novembre 20210 commentaires

Données produit et transparence : l'apport des applications mobiles

Si les consommateurs plébiscitent la transparence, leur smartphone n’y est pas pour rien. Les applications mobiles ont considérablement facilité l’accès à l’information produit, notamment sur le plan nutritionnel. Yuka, ScanUp ou INCI Beauty, ces applis simples et ludiques séduisent toutes les générations qui scrutent aujourd’hui les données des produits, avant de les acheter.

Le consommateur du XXIe siècle aime savoir ce qu’il achète. En rayon, il n’est pas rare de le voir, smartphone à la main, scanner le code-barres d’un produit avant de le mettre dans son panier. Ou même reposer ce produit en rayon. Pour quelle raison ? Les informations produit ne l’ont pas convaincu ou pire, elles n’étaient pas disponibles sur l’application en question… 

Nées il y a quelques années, ces applications ont été rapidement adoptées par les consommateurs dont la majorité est aujourd’hui équipée d’un smartphone. Si certaines applications existaient déjà avant 2017, c’est véritablement en 2017, avec le lancement de Yuka, que la tendance émerge. Simples à utiliser, ludiques, elles sont utilisées, dès 2019 par un quart des Français* ! Réalisée par l’IFOP, la même étude révélait que 53% des Français connaissaient au moins une application alimentaire et un tiers d’entre eux en avait déjà utilisé une. 

 

Le principe ? Un outil, gratuit, qui permet d’évaluer la valeur nutritionnelle et la qualité des produits alimentaires, et qui plus généralement analyse la composition des produits afin de les noter selon plusieurs critères (équilibre nutritionnel, présence d’additifs, allergènes,…),  sous forme de notation simplifiée pour le consommateur en scannant un code-barre. 

Derrière la praticité, ces applications aident le consommateur à décrypter des étiquettes parfois complexes ! Lécithine, émulsifiant, E161, présence de gluten et d’allergènes, elles aident le consommateur à faire un choix plus éclairé et à consommer conformément aux contraintes alimentaires de chacun. Elles l’aident également à mieux orienter ses choix en matière de consommation durable (lorsqu’elles informent par exemple sur l’Éco-Score) ou vers une alimentation plus saine (avec l’affichage du Nutri-Score)… autrement dit, à consommer selon ses valeurs : protection de l’environnement, participation à l’économie locale…

 

Parmi ces applications mobiles, la plus connue est Yuka. Créée en France par trois entrepreneurs, cette application née en 2017 s’est rapidement fait un nom auprès des consommateurs. Elle totalise aujourd’hui 24 millions d’utilisateurs dans le monde, dont plus de 16 millions en France.

 

Citons également ScanUp, qui propose un outil de co-création de produits entre marques et consom’acteurs et dont les terminaux équipent notamment les enseignes Monoprix. . Mais également,INCI Beauty, Innit, QuelProduit, Frigo Magic… Sans oublier l’application Guide du tri de Citeo : cette autre application ne lit pas les informations nutritionnelles mais révèle le bon geste de tri pour chaque produit selon les consignes locales grâce à sa fonctionnalité de géolocalisation ! 

 

Les distributeurs ne s’y sont pas trompés ! Dès 2018, Système U lance son application baptisée “Y’A Quoi Dedans”, qui permet de s’informer sur des produits de marques distributeurs et des produits de marques nationales.  

 

Concrètement, quelle est la conséquence pour les fournisseurs ? Nombreux parmi vous ont depuis bien longtemps agi pour améliorer vos recettes et doter vos références d’un meilleur profil nutritionnel. Ces applications sont des aides complémentaires à la décision. Les producteurs s’y penchent aussi, comme en témoigne l’initiative “C’est quoi le produit?!” issu du mouvement “C’est qui le patron?!”. Et n’oublions pas l’application QuelProduit d’UFC-Que Choisir qui est venue compléter ce paysage très dense après avoir lancé un outil similaire destiné à décrypter les étiquettes des cosmétiques. A noter que l’association a fait le choix de s’appuyer sur la solution d’Alkemics pour collecter l’information produit des marques. 

 

Pourquoi Alkemics ? En lançant sont hub “Transparence Conso” en 2019, Alkemics a fait le pari de rapprocher marques et applications consommateur autour d’une spirale vertueuse de transmission de l’information produit en toute transparence : les applications consommateurs aussi bien que les marques peuvent rejoindre gratuitement l’initiative et faciliter ainsi la transmission d’une information produit complète, à jour et de qualité au consommateur. Un pari réussi qui rassemble aujourd’hui 30 applications et plus de 8 000 marques.

Le sujet vous intéresse ?

Vous pouvez consulter nos articles sur les nouvelles attentes des consommateurs | L’Eco-score | Les applications mobiles

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Alkemics Academy, qui propose des contenus éducatifs adaptés à tous vos besoins pour enrichir vos compétences et connaissances, et gagner en efficacité et rapidité.

*3ème édition baromètre Meatlab/Charal